• image
  • image
  • image
  • image

Pas facile de parler de soi, surtout quand on sait que plus c'est court, plus les gens adhèrent !...

1. La rencontre

L'Escale est née d'une rencontre entre Christophe Recher, Responsable de cuisine dans une grande clinique Parisienne, et Delphine Leroy, Assistante logistique, chez Essilor, à l'époque. Nous sommes en 2011.
Ces deux trentenaires se découvrent et se dévoilent; et volontier Delphine parle d'un projet qui lui tient à coeur, auquel elle pense depuis ses études universitaires; alors qu'elle passait ses journées enfermée dans des bibliothèques, des archives départementales à éplucher la vie des combattants de l'ombre durant la seconde guerre, à se réjouir des batailles gagnées des uns et à pleurer sur les essais infructueux des autres; période hautement dense et prenante mais pendant laquelle elle n'avait personne pour partager et ne trouvait aucun lieu environnant pour lui donner un second souffle. Ce projet était de créer un espace de vie, de rencontres, un lieu de partages et d'écoute !

2. Le projet secret

Ce lieu, elle se l'imaginait plutôt comme un salon de thé, accueillant; vivant, humant les odeurs de cafés, de thés, invitant à la détente et à la découverte! Et dans ce lieu, elle voyait des artistes déambuler entre les tables, des auteurs, des peintres, sculpteurs, offrant à la vue de tous leurs passions, leur Être ! Un lieu sans jugement, un vrai lieu de vie où chacun pouvait Être et Vivre!
Ni une ni deux, Christophe, qui ne se cachait pas de toujours avoir voulu ouvrir son propre établissement afin d'en être le patron et de pouvoir le gérer à sa façon, se lança à corps perdu dans les formations pour ouvrir sa propre entreprise et préparer notre future installation.

3. L'installation

Ces quelques formalités réalisées, il leur fallait trouver le lieu ! Et un retour aux sources leur était vital pour ce projet ! Caen ou Fécamp ? Christophe amadoua Delphine en lui dépeignant une ville ouverte, chaleureuse, une ville où il faisait bon vivre, près de la mer ! Ne restait plus qu'à trouver le lieu. Quelques allers retours, des rendez-vous avec la mairie de St Léonard, nous voici propriétaire d'un ancien corps de ferme transformé en salle des fêtes avec un premier étage à réhabiliter mais qui offrirait une magnifique endroit pour créer notre affaire!
7 ans après, si si le premier étage a été transformé en une magnifique salle mais le salon de thé, tout comme la salle des fêtes (qui a été réouverte après 1 ans et demi de procédures administratives - permis de construire sur permis de construire - mais qui a été fermée après trois plaintes de voisinnage relayées par la mairie!) sont des projets restés à l'état de projet .............

4. L'escale Salle Polyvalente et d'Exposition

La seule bonne nouvelle c'est que nous avons pu amener la culture dans notre salle puisqu'aujourd'hui nous avons l'autorisation de louer notre premier étage à des intervenants pour la pratique de sport, de détente comme le yoga ou la pole dance! Mais la culture vit puisque la salle d'exposition est viable et que nous organisons avec les artistes locaux des expositions de peinture, de scuptures, photographiques. Nous invitons également des troupes pour nous présenter leurs pièces, des artistes auteurs - compositeurs pour nous faire entendre leurs mots et mélodies, ainsi que des écrivains, des producteurs de films... et nous espérons que cette liste continuera de s'allonger!!

5. Après?

Maintenant nous continuons notre petit chemin, en bravant les obligations adminsitratives et en gardant le sourire et la foi en notre projet ! Qui nous l'espérons trouvera des personnes qui l'apprécieront! ;-)